Sportem, le salon du marketing sportif 2018

Lundi 19 mars 2018, arrivée à 14h.

Nous arrivons devant le Parc des princes, devant la superbe façade aux couleurs du PSG. Dès notre arrivée, nous sommes invités à déjeuner, puis participer au conférences ayant pour objet le « Fan engagement », « L’expérience client » ou encore un thème traitant de l’évolution du sport grand public, allant de la simple rencontre sportive il y a quelques années, au divertissement familial aujourd’hui ; tout un programme avec comme invités du jour : Lagardère Sports and Entertainment, La NBA, La F1, Dugout, La fourmi ou encore l’U Arena.

Plus tôt le matin, la Juventus de Turin avait inauguré le salon, expliquant pourquoi et comment, le club avait fait évoluer son « branding » : logo, charte graphique, messages…etc. Passant d’une marque « club » à une marque « lifestyle », dans l’optique d’élargir ses cibles en dehors de l’Europe et attaquer de nouveaux marchés, leur permettant ainsi de donner à la vieille dame, une nouvelle visibilité.

Voici un résumé en quelques mots, ce qui s’est dit pendant les conférences à propos du fan.

  • Le fan est celui dont on s’occupe le moins, il faut le mettre au centre des préoccupations.
  • Proposer une expérience divertissante, sécurisée et agréable pour un public dont le niveau d’exigence augmente   : 35% d’inconditionnel, 25% de famille (divertissement) et 25% de femmes présent aux événements.
  • Le fan évolue autour de plusieurs thèmes : la billetterie, la restauration, le merchandising, les services de base, les services premium, les présentations sportives et scénarisation, les animations et les événements et activités connexes.
  • La stratégie fan expérience gagnante : favoriser une meilleur expérience, pour une satisfaction et un engagement accrus afin d’obtenir plus de fans, qui consomment davantage et valorise efficacement ses partenaires.
  • L’approche pour une stratégie fan expérience gagnante : 1.L’analyse (bilan de départ et analyse régulière) – 2.Stratégie et plan d’action (les objectifs prioritaires et réalisables) – 3.Mise en place (expérimentation si possible) – Afin de compléter l’approche, il faut réunir les éléments suivants : connaître le fan, grâce à la data – connaître le marché et les tendancesconnaître l’offre de solutionscomprendre et impliquer les partenaires.
  • Nécessité de créer un « parcours fan » en se basant sur un maximum de données.
  • À l’image de la NBA, il devient impératif de créer du contenu dynamique, divertissant et riche en s’appuyant sur l’outil vidéo et relayer les informations grâce aux outils digitaux (les réseaux sociaux, le web) afin de répondre aux besoins de la communauté.
  • Story telling : donnez du sens à votre communauté et racontez leur des histoires qui vont les faire vibrer – faire partie de la « cité ».
  • Fabriquer des contenus live en adéquation avec sa timezone avant – pendant et après le match pour créer un lien de proximité avec sa communauté  en dehors de la compétition – les fans aiment avoir du contenu à l’instant T.
  • Adopter un langage spécifique et adapté en fonction de ses cibles (ex : 18 – 25 ans)
  • L’aspect social et sociétal du leader d’opinion : investissement caritatif des joueurs (personnage publique), défendre des causes.
  • Créer des programmes de « fan relationship » (exemple : programme « Welcome » de Accord Hotel Arena »).

Conclusion

Un match se joue pendant une durée déterminée, cependant la communauté de fans/supporters est engagée à 100% et 24h/24 pour son équipe.
Il faut être présent également (et surtout!) avant et après le match.

Start typing and press Enter to search